1 - Vous êtes des milliers, vous êtes 100 et mille,
Dans ces chambres dorées otages et serviles.
Une pseudo liberté - un commerce carcéral,
Un : « payer consommer » - la honte du mondial.

J'en appelle à tous ceux
Qui parlent de lumière
Qui repeignent en bleu
Le ciel et les rivières.
J'en appelle à tous ceux…


2 - Cartons rouges - sifflets - et calicots en berne.
Pour ces passes sordides - des esclaves modernes.
Le sexe et la violence n'font pas partie du sport
La « honte du mondial » est dans c'qui sent la mort.

J'en appelle à tous ceux
Qui ne sont pas complices
Et qui repeignent en bleu
Ce monde qu'ils bâtissent
J'en appelle à tous ceux…


3 - S'il n'y avait pas d'offre, il n'y aurait pas de demande
Quand y a pas d'acheteurs, il n'y a plus ceux qui vendent
Lorsque la loi du fric, impose son diktat
Faut cesser les discours et puis passer aux actes.

J'en appelle à tous ceux
Qui parlent au soleil
Qui rêvent de ciel bleu
De printemps qui s'éveille
J'en appelle à tous ceux…
Qui rêvent d'un soleil…


© Auteur