1 - Bienheureux le pauvre au seuil des festins :
Les palais de Dieu lui sont fraternels !
Bienheureux le monde où l'argent n'est rien :
Les trésors de Dieu seront éternels !


Cote SECLI : W 61-1 bis / WP 61-1bis
© Mame (Le Chalet)


Le texte ci-dessus est un aperçu des paroles
Pour des raisons contractuelles, les paroles
complètes sont actuellement indisponibles.