LES CUISTOTS

Aucun CD référencé contenant ce chant

Aucun recueil de partitions référencé contenant ce chant


Les cuistots, c'est de la canaille,
Des empoisonneurs, des brigands,
Des brigands :
N'allez pas croire que je raille,
Je vais le prouver à l'instant.


1 - Qui donc en huit jours sans vergogne
Grossit de plus de dix kilos ?
Ceux qui n'aiment pas la besogne,
Et puis ces satanés cuistots...

2 - Quand l'estomac criant famine
On se présent' pour le déjeuner
Le cuistot vous fait grise mine
Et vous prie d'aller vous prom'ner !

3 - Parfois un jus noir comme une chique
Est baptisé du nom d'café ;
Vous en attrapez la colique,
Y'n'vous rest' qu'à... philosopher !

4 - Quand il vous annonce une tartine,
Vous n'recevez qu'un bout d'pain sec,
Ou c'est un vieux morceau d'bottine
Qu'il vous sert en guis' de bifteck !

5 - Si l'on est cinquante au lieu d'treize
L'cuistot n's'en f'ra pas du tout :
Il ajoute, ne vous en déplaise,
Vingt litre d'eau dans le ragoût !

6 - Quand le pauvr' scout est en corvée,
L'cuistot reste auprès d'son fourneau ;
Il vous laiss' la viand' conservée
Et bouffe les meilleurs morceaux !

7 - C'pendant mes amis, j'vous prie d'croire
Qu'au camp nous n'sommes pas mal nourris :
Les cuistots ont leur jour de gloire,
Et plus d'un plat fort réussi !

8 - Mais que voulez-vous que j'y fasse,
Partout c'est la même chanson !
Les cuistots sont des gens bonasses,
Que l'on critique sans raison !

9 - Aussi dans not' reconnaissance
Pour notre pantalon r'tréci,
Aux soutiens de notre existence,
Nous crions de tout cœur : merci !

Les cuistots, c'est pas d'la canaille ;
Des empoisonneurs, des brigands,
Des brigands,
N'allez pas croire que je raille :
Je viens d'le prouver à l'instant !